30 mai 2024

Avis Tome 1 manga Stunts : The 9th Ghost

Une nouvelle licence s’ajoute au catalogue déjà bien garni de Glénat, rejoignant de beaux titres comme RAVE ou After God. Stunts : The 9th Ghost, une série en trois tomes, fait son entrée chez Glénat manga pour le plus grand plaisir des lecteurs. Dès le premier regard sur sa couverture, cette série captive l’attention avec un personnage charismatique, semblant au bord du gouffre, une arme à la main… Un cocktail prometteur qui, après la lecture du premier tome, se révèle bel et bien à la hauteur !

Dans ce premier opus de Stunts : The 9th Ghost, nous suivons James Martin, un jeune homme passionné par le NYPD (le célèbre New-York Police Department) qui débarque à New York dans l’espoir d’intégrer l’académie de police. Cette incursion hors du Japon, habituel théâtre des mangas, offre un vent de fraîcheur bienvenu. Et avec une histoire condensée en trois tomes, le rythme est au rendez-vous ! Stunts : The 9th Ghost nous plonge immédiatement dans le vif du sujet.

Stunts : The 9th Ghost : une plongée dans un polar noir

James croise le chemin de son frère Jack, devenu procureur. Chacun semble réaliser son rêve d’enfance, même si à l’origine, Jack aspirait également à devenir policier, avant qu’un accident causé par James ne l’en empêche (il a perdu une partie de sa vue). Mais l’arrivée d’un corps tombant d’un immeuble va tout bouleverser, tout précipiter lorsque Jack aperçoit une silhouette au sommet. La suite ? Je vous laisse la découvrir par vous-même, la surprise n’en sera que meilleure. Mais tout bascule pour Jack lorsqu’il se retrouve impliqué avec les Stunts, une unité créée pour résoudre les affaires les plus ardues et les mystères les plus insolubles.

Ces « ghosts affairs » sont des énigmes en apparence insolubles. Pas de suspect, pas de preuve, juste une personne qui disparaît sans laisser de traces. James se retrouve désormais associé à Teddy, également membre des Stunts, bien qu’il ne corresponde pas au profil classique d’un policier. Pour l’instant, peu d’informations circulent à son sujet, mais il semble doué pour résoudre les affaires, tandis que James excelle dans de multiples domaines. Physiquement impressionnant, James semble également guérir assez rapidement. Ce premier tome de Stunts : The 9th Ghost est une réussite éclatante qui nous plonge dans un univers sombre de faux-semblants et d’injustices. Visuellement, c’est un régal ! L’ambiance, le dynamisme du découpage, et surtout les designs des personnages, tout concourt à nous immerger dans cet univers captivant.