24 juin 2024

Avis manga : Succubus & Hitman (Tome 1)

Pour cette nouvelle chronique, nous allons nous attarder sur une nouveauté très récente ! Une nouveauté chez les éditions Meian, dans la collection Daitan! (ça annonce la couleur) : Succubus & Hitman. Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas, Meian, pour se dissocier des licences aux purs codes Shojo/Seinen/Shonen, a lancé en juin 2020 une nouvelle collection Daitan! Cette dernière propose un assortiment de titres mettant l’accent sur l’audace et la témérité, et pouvant traiter de thématiques décalées, sensibles et osées. Le titre Succubus & Hitman est toujours en cours de parution au Japon avec 6 tomes, et est arrivé en France en février avec la sortie simultanée des 2 premiers volumes.

Alors que donne ce titre qui promet de piquer ?

Un pacte sombre et obscur entre un étudiant et un démon

Shôya Gamô, un lycéen, est mort… Enfin plus ou moins. Le véritable Shôya Gamô a quitté son enveloppe charnelle, mais son corps, lui, vit toujours. En effet, suite à un pacte avec un démon, et plus exactement un succube prénommé Armelina, son corps est désormais habité par l’âme d’un autre garçon. Un garçon encore entouré de mystères, animé par une vengeance terrible : retrouver les 4 assassins de sa mère, qui ont également kidnappé sa sœur. Rien que ça !

Ce pacte est simple : en échange de ses services en tant que tueur à gages (nommé Sold Killer), Armelina l’aide à traquer ceux qui ont brutalement détruit toute sa famille. Le chemin est long et dangereux, mais « Shôya » n’a plus rien à perdre … Pas même son âme.

Succubus & Hitman : un cocktail très (trop ?) épicé

Le postulat annonce la couleur. Sa catégorisation dans la collection Daitan! de l’éditeur en rajoute une couche. Vous vous en doutez, ça va barder ! Et effectivement, ça pète dans tous les sens très rapidement ! Je l’annonce également de mon côté, ce titre n’est clairement pas à mettre dans toutes les mains. Outre la violence omniprésente, par des scènes brutales ou des propos crus et durs, certains aspects sont aussi particulièrement érotiques. Je pense notamment aux succubes de ce titre, qui sont au-delà du sexy avec des postures plus que suggestives … Le ecchi il y en a, c’est annoncé et il ne faut pas s’en étonner ! Etant assez frileuse de ce genre de contenu, je me suis tout de même lancée. Finalement ma lecture a été plutôt bonne (étonnamment !), même si certaines situations et répliques m’ont fait grincer des dents (de la même manière le coté ecchi assez présent n’est pas ce que j’ai retenu de plus intéressant dans ce titre). Je pense que mon intérêt a été clairement porté par la qualité des scènes d’action et du rythme assez entrainant qui constituent un réel divertissement.

Même si ce premier tome se veut surtout introductif, nous sommes rapidement happés par cette quête de vengeance. Avec une introduction du récit et de ses personnages entrecoupée de gunfights plus impressionnants les uns que les autres, ce tome 1 est très efficace. Toutefois, je m’interroge quant au développement d’une intrigue élaborée autour des criminels et de ce monde de démons. Je pencherais plutôt vers un contenu centré sur du divertissement (mais peut-être que je me trompe). Surtout en considérant les quelques notes d’humour dispersées par-ci par-là et qui viennent nous rappeler que notre héros reste un étudiant, avec tout l’environnement qui l’accompagne.

Face à ce récit sombre et explosif, nous en prenons plein les yeux ! Pour les amateurs du genre, je pense que le cocktail sera pleinement à votre goût ! Attention toutefois à ne pas tomber dans le « too much » niveau violence…

Quand action rime avec coup de crayon

Le dessin est très très beau. Clairement un point fort pour ce genre de récit basé sur de l’action pure et dure. Le trait est propre, net et régulier, permettant une lecture on ne peut plus fluide même si nous enchainons les scènes de combat. C’est vraiment agréable à lire. Un découpage moderne et dynamique qui rend les scènes d’action particulièrement réussies (franchement on s’y croirait). Le protagoniste principal est écrasant de badassité lors des gunfights ! Il n’est pas là pour enfiler des perles !

Après cette 1ère lecture, mon avis, quoique globalement bon, reste nuancé concernant la suite de ce titre. J’ai des appréhensions sur le degré de violence qui sera accordé au récit, et crains de tomber dans le « too much » où finalement on ne cherche qu’à choquer le lecteur. Cependant, même si je ne suis pas amatrice du genre, je me laisserai tenter par le tome 2 car le rythme entrainant de Succubus & Hitman, servi par de superbes scènes d’action, a su retenir mon intérêt. Ma note : 13.5/20.

A bientôt,
Chloé