30 mai 2024

Avis manga Jumbo Max tome 1

Je brûlais d’envie de vous parler du manga Jumbo Max, d’autant plus qu’il s’agit d’une œuvre signée Tsutomu Takahashi, un auteur incroyablement prolifique qui nous a offert une pléthore d’histoires captivantes, dont « Neun », « Sidooh », « Bakuon Rettô » et « Black Box ». Il est indubitablement l’un de mes auteurs préférés, reconnaissable dès les premières pages grâce à son style unique.

Tsutomu Takahashi a un penchant manifeste pour les récits sombres et atypiques mettant en scène des personnages loin d’être hyper charismatiques. Dans Jumbo Max, nous faisons la connaissance de Tateo, un pharmacien qui mène une vie tranquille et ordinaire, partageant son quotidien avec sa femme et sa belle-fille, à qui il dédie toute son attention. La bonne nouvelle, sa femme attend un enfant ! La mauvaise, il est impuissant depuis toujours…

Jumbo Max : Quand un pharmacien bascule dans le monde de la drogue ?

Désorienté, Tateo croise la route de Sumaoka, qui lui propose une pilule susceptible de bouleverser sa vie. Pire encore, il décide de la reproduire pour en tirer profit régulièrement. Mais Tateo ne se contente pas de copier la formule, il l’améliore jusqu’à créer une pilule parfaite, d’une puissance inégalée. L’intrigue rappelle indéniablement celle de « Breaking Bad ». Est-ce que ce simple pharmacien va se métamorphoser en baron de la drogue ?

Il semble que cette trajectoire soit inéluctable ! Surtout que Sumaoka est le genre d’individu capable de le pousser dans cette direction. Tateo demeure un homme simple et vulnérable. Si l’on lui dit : « Fais-le », il obtempère en s’excusant. Cependant, deux problèmes majeurs surgissent lorsque Kanako, un troisième personnage, entre en scène. Elle compte utiliser ce médicament pour éliminer « son amant ». La police se mêle donc de l’affaire, l’étau se resserre inexorablement. Les problèmes arrivent et en bonus Tateo à clairement pas envie de continuer l’aventure. Un peu de pression et il veut déjà fuir…

Un style sombre, en dépit d’un personnage attachant

Le succès de ce médicament est fulgurant, et il faut avouer que son efficacité est redoutable ! Si vous êtes familiers du style de Tsutomu Takahashi, vous ne serez pas déçus, bien au contraire. Son trait sombre et profond met en lumière les aspects les plus sombres de la société. J’ai dévoré les deux premiers tomes, et j’attends avec impatience la suite de cette série. À noter qu’au Japon, elle en est déjà à son septième tome.