30 mai 2024

Avis manga – Qui suis-je pour t’aimer ? – Tome 1

Bonjour à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour parler un peu shojo avec ce titre terminé en 3 tomes paru chez Kana au mois de septembre 2023, il s’agit de « Qui suis-je pour t’aimer ? » une oeuvre de Inari Yuko, connue également pour son autre titre paru en France « 10th ».

Mener une vie normale suite à une perte de mémoire, c’est possible?

Pour vous faire un résumé nous allons suivre l’histoire de trois adolescents, qui tout à coup pour une raison qu’on ignore encore, détiennent des secrets de leurs passés. Honatsu, lycéenne, a perdu la mémoire suite à un accident, mais a également perdue son père dans ce terrible drame. Suite à cela, elle n’arrive pas à se rappeler des onze dernières années de sa vie et du coup est surprotégée par Tôma, son ami d’enfance. Un jour, apparait un nouvel élève au lycée, il s’agit de Shun, un jeune homme froid et distant. Honatsu va être troublée rapidement par Shun et tente de comprendre pourquoi elle a l’impression de déjà le connaitre. Est-il lié avec l’accident ? Pourra t-il l’aider à retrouver la mémoire ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir dans ce shojo pour le moins atypique et bouleversant.

Et l’amour alors ?

Côté romance, c’est encore un peu timide pour ce premier volume si c’est ce que à quoi vous vous attendiez. On évoque plutôt ici une sorte « d’enquête » sur le passé de Honatsu, même si ça ne donne pour le moment qu’un premier aperçu pour la suite, je pense qu’on est encore bien loin de la vérité, et c’est justement ce qui m’a plu dans ce volume : le suspens est encore bien présent. J’avais peur que comme c’est une série courte, tout s’enchaîne très vite, ce qui est vrai dans un sens, le rythme est plutôt rapide mais la lecture reste fluide et agréable, ce qui fait presque oublier ce détail.

Aussi, on retrouve le côté « classique » du shojo : le fameux triangle amoureux! En ce qui me concerne, ça ne me dérange absolument pas, je suis une habituée du genre et ce n’a jamais été un problème pour moi. Je pourrais facilement recommander ce titre à un « novice » du genre ou bien un habitué, c’est une œuvre qui reste très bien construite malgré les clichés.

Concernant les dessins je les trouve vraiment beaux! Je suis toujours satisfaite du coup de crayon de Inari Yuko, on aura le droit à des planches vraiment sublime tout au long du manga et ce n’est pas pour nous déplaire. Enfin pour conclure, je tiens également à souligner que cette œuvre évoque un thème qu’on ne retrouve pas dans la majorité des autres shojos : l’amnésie. Je trouve que comment cela est amené, en mélangeant suspens et romance, est très intéressant. Ca change un peu de ce qu’on a l’habitude de lire, et ça fait du bien! Bref, une lecture que je recommande pour les fans ou non du shojo !