30 janvier 2023

Avis Manga : 7th Time Loop Tome 1

Bonjour, à toi, c’est d’une nouvelle série éditée par Meian dont je te parle. Il s’agit de 7th Time Loop tome 1. La série est l’adaptation du Light Novel de Touko Amekawa et c’est Hinoki Kino qui est aux commandes du format manga. C’est sa première série éditée en France, mais au Japon, elle en est à 2 séries supplémentaires (No. 6 et Sengaku). 7th Time Loop est pré publié au Japon par Overlap et en est à son 3e tome. Met toi à l’aise, je t’emmène à la rencontre d’une femme indépendante.

7th Time Loop : résumé

Comme son nom l’indique, le scénario est axé sur une boucle temporelle et plus exactement la 7e de notre héroïne. Notre héroïne s’appelle Rishe et à chaque boucles temporelles, elle en profite pour vivre une nouvelle vie en découvrant le monde sous toutes ses formes. C’est avec le même schéma que chaque boucles se déroule. Rishe revient au moment où ses fiançailles sont rompues et elle entame sa nouvelle vie pour mourir à 20 ans. C’est toujours à cause de la même personne qu’elle meurt, Arnold Hein le prince héritier de l’empire de Galkhein. C’est au commencement de cette 7e boucle que tout bascule pour Rishe. Arnold, le meurtrier de ses vies antérieures lui demande de devenir sa femme et c’est ainsi que l’histoire débute.

Rishe, une noble indépendante

Dans le monde de Rishe, une femme noble se doit de ne pas être trop intelligente et de faire bonne figure. Ses envies passent après celles de son époux et son devoir principal consiste à procréer. Rishe s’y était résignée, mais les boucles temporelles lui permettent de découvrir un nouveau monde. De marchande itinérante à chevalier ou même d’apothicaire à servante, Rishe engrange de l’expérience. L’avantage est qu’elle conserve toutes ses connaissances dans ses nouvelles vies ce qui la rend de plus en plus indépendante. C’est sur cette facette de notre Héroïne que l’histoire est axée. 

Rishe n’a besoin de personne et elle ne se cache pas de mettre en pratique toutes ses connaissances. J’aime beaucoup le sujet traité qui est complètement dans l’air du temps. À une époque où la place de la femme dans la société évolue et dans laquelle la femme est forte et indépendante, Rishe en est l’exemple parfait !

Éviter la Guerre à tout prix !

Dans toutes ses vies antérieures, Rishe est morte de manière direct ou indirect par la même personne, Arnold Hein. Dans chaque boucle, il organise un coup d’Etat contre son père et dans une politique d’expansionnisme déclare la guerre à tous ses pays voisins. En lui demandant de l’épouser, Rishe entrevoit l’occasion d’empêcher la guerre dans cette nouvelle boucle. Et si cette 7e boucle est la dernière et qu’une paix durable peut-être installée ? En-tout-cas c’est l’objectif de notre héroïne qui par ses demandes au prince essaye de l’éloigner de sa famille pour empêcher le coup d’état. 

Elle fait appel à toutes ses capacités pour vivre dans un empire où elle est une étrangère et où elle est sur le point d’épouser le meurtrier de sa dernière vie. En-tout-cas, c’est l’objectif de notre héroïne qui par ses demandes au prince essaye de cerner le prince dans le but d’éviter une nouvelle guerre, mais elle veut également profiter de la vie ! C’est avec ces objectifs que le jeu de force entre Arnold et Rishe commence.

Conclusion

7th Time Loop est une énième adaptation de Light Novel populaire au Japon, mais ce premier tome à son charme. Les dessins sont très beaux et très clairs. L’expression des personnages est très bien retranscrite et Rishe est bien mise en avant. Comme le dit Touko Amekawa, si vous voulez découvrir l’univers de manière approfondie et comprendre certaines relations entre personnages, il faut lire le Light Novel. C’est là que sont les limites d’une adaptation, il faut faire des choix scénaristiques. Outre ce bémol, ce fut une lecture très agréable qui me donne envie de découvrir la suite de la vie de Rishe. C’est le début d’une belle romance dans un monde de fantasy. Je lui donne un beau 14/20 et je retrouverai notre princesse avec plaisir dans le tome 2 ! Le tome 1 est vendu au prix de 6.95€. 

À bientôt pour un nouvel avis manga,
Kelarian