23 avril 2024

Avis manga : SINoALICE

J’ai récemment lu SINoALICE et j’ai envie de vous en parler ! Cette fois-ci, il s’agit d’une série adaptée d’un jeu mobile imaginé par Yoko Taro. C’est donc avec Himiko au dessin et Aoki Takuto au scénario que l’adaptation manga voit le jour. C’est Kurokawa qui s’occupe de l’édition en France et Square Enix au Japon. La série est pré publié dans le Manga Up  et elle possède actuellement 5 tomes au Japon ainsi que 3 tomes dans nos contrées. Trêve de bavardage, je t’emmène dans le monde des princesses issues de contes, mais pas ceux de Disney !

 

SINoALICE : résumé 

Alice vit des journées banales jusqu’au jour où dans son rêve elle rencontre deux poupées lui posant deux questions. « Quel est ton souhait ? » « Que désires-tu de ce monde ?« . Alice se rend vite compte que ce n’était pas un rêve quant au réveil, elle retrouve sa famille massacrée dans la cuisine. L’auteur de ce massacre ? Le Chaperon Rouge déjeunant au milieu de ce bain de sang. Alice est sa prochaine cible, mais heureusement, Blanche-neige vient à son secours ! Alice l’apprend à ses dépens, cet événement marque le début d’un jeu meurtrier ! Maintenant, Alice possède également un désir et un souhait. Le Battle Royale des personnages de contes commence ! 

SINoALICE : Des personnages de contes, mais pas ceux de Disney ! 

Alice, Blanche-neige, Chaperon Rouge, ça ne vous parle pas ? Moi si, ce sont les personnages principaux des contes de mon enfance. J’ai vite compris qu’en réalité qu’ils ne sont pas tirés des histoires remaniées par Disney, mais bien de leur version originale ! Bizarrement, ça change tout ! Cela permet à Aoki Takuto de laisser libre cours à son imagination. C’est ainsi qu’on se retrouve avec un Chaperon Rouge perpétrant des massacres, une Cendrillon ayant le contrôle sur la mafia et une princesse Kaguya étant la reine du sexe. Oui, cette série brise mon enfance… Mais c’est génial ! Dans SINoALICE, vous assistez aux combats à mort entre tous les personnages cités et bien d’autres ! 

Désirs et pouvoirs.

Le scénario s’articule autour d’un concept bien établi. Il s’agit du désir de chaque protagoniste. En effet, lorsqu’un des protagonistes découvre son désir, cela active son pouvoir. Eh oui, je ne vous l’ai pas encore mentionné, mais tous les personnages ont leur propre pouvoir qui est plus ou moins puissant en fonction de la grandeur de leur désir. Et tel un RPG, certains ont un pouvoir de buff, d’autres de débuff ou encore de heal. Cela permet le lien avec l’œuvre originale qui est le jeu mobile. On a donc une série mettant en scène des personnages de contes ayant des pouvoirs fonctionnant comme dans un RPG. Pour accentuer cet aspect , le Battle Royale est présenté comme un jeu sur mobile permettant d’acquérir des infos sur les participants si on est capable de lire entre les lignes. Le mélange peut surprendre, mais moi, il m’a conquis !

Le mot de la fin

J’adore le concept de la série. Il y a tous les éléments que j’aime dedans. Il y a un Battle Royale sanglant, des désirs permettant l’activation de pouvoirs et des personnages connus sorties de leur univers. J’aime deviner les désirs de chaque personnage avant qu’ils ne se révèlent et malgré une bataille où il n’y aura qu’un seul survivant, l’entraide est de mise entre les participants. Ce qui permet la création de deux groupes s’affrontant ouvertement. Cela entraîne un jeu de manipulation où les éléments nous sont dévoilés au fur et à mesure et me fait revoir mon point de vue sur certains protagonistes. Cependant, attention, cette série n’est pas à mettre entre toutes les mains ! En effet, il y a des scènes de sexe et énormément de sang. Ma note est un beau 16/20 et j’attends la suite avec impatience. Les tomes sont disponibles au prix de 7,95€

À bientôt pour un nouvel avis manga !
Kelarian