24 juin 2024

Avis manga DRCL midnight children – tome 1

Une nouvelle licence passionnante s’ajoute à la collection de Ki-oon, après des succès tels Crazy Food Truck : DRCL midnight children ! Prévu pour une sortie le 25 janvier prochain, ce premier tome est l’œuvre de Shin’Ichi Sakamoto, célèbre pour ses créations telles qu’Ascension et Innocent. Plongeons dans l’univers captivant de DRCL midnight children, qui offre une perspective inédite sur le légendaire Dracula. Actuellement composé de trois tomes, ce manga est une œuvre en cours de publication, promettant une histoire en constante évolution.

L’histoire se déroule à la fin du 19e siècle, lorsqu’un navire russe transporte d’étranges caisses jusqu’en Angleterre. Outre des plantes et du terreau, ces caisses renferment bien plus ! La traversée des océans tourne rapidement au cauchemar pour l’équipage, avec des disparitions et des morts suspectes. Des rumeurs circulent sur la présence d’un fantôme, mais la vérité demeure incertaine. Malgré les épreuves, le bateau parvient en Angleterre, échoué, et dévoile l’absence totale de survivants.

Une immersion dans le monde de Dracula

DRCL midnight children réinvente magistralement le mythe de Dracula. La police, à la recherche de survivants, se heurte à une créature terrifiante : un être mi-homme, mi-loup, qui disparaît aussi mystérieusement qu’il apparaît. Peu de temps après, quatre élèves d’une école prestigieuse de Whitby sont témoins d’une scène effrayante : l’un de leurs camarades est capturé par la créature. Mina Murray, la seule fille de l’établissement, courageuse et déterminée, tente de le secourir, mais semble être déjà trop tard…

DRCL midnight children : nouvelle licence fantastique chez Ki-oon

La lecture du premier tome de DRCL midnight children est une expérience véritablement captivante. Sur le plan visuel, le manga se distingue par sa beauté, caractérisée par des détails et une précision remarquables. Les personnages principaux dégagent un charisme indéniable, et l’on s’attache rapidement à Mina Murray, qui semble jouer un rôle central dans l’intrigue. Le scénario, bien que prenant, conserve encore une part de mystère dans mon esprit. Les nombreuses questions qui persistent suscitent une intrigue irrésistible, et j’attends avec impatience de découvrir les réponses à ces énigmes. #DRCL midnight children s’impose comme une découverte fascinante, idéale pour les amateurs d’ambiances sombres, de l’univers de Dracula, ou des créations de l’auteur Shin’Ichi Sakamoto.