23 avril 2024

Avis manga – Tokugawa Monkeys – tome 1

Nouvelle licence chez Chatto Chatto avec Tokugawa Monkeys qui promet une immersion captivante dans l’époque Edo. Ce manga, signé Kakuji Fujita, s’inscrit comme la 13ème série du catalogue de l’éditeur, aux côtés de titres populaires tels que Endroll Back ou encore Dragon Metropolis.

Plongeant dans un Japon féodal, ce premier tome offre un cocktail explosif d’action, de combats à l’épée et d’intrigues politiques. Les Tengu, un groupe terroriste, défient les Singes, agents du Shogun, dans une lutte acharnée pour le pouvoir. La corruption règne alors que les inégalités se creusent et que les conflits se multiplient. Au cœur de cette tourmente, Suzu Kaneno, une jeune épéiste en quête de vengeance, se déguise en homme pour se frayer un chemin dans ce monde brutal. Accompagnée de Tsuki et Inuchiyo, deux personnages aux secrets surprenants, elle se lance dans une mission périlleuse pour sauver le Shogun.

Plongée dans l’époque Edo avec Tokugawa Monkeys

Tsuki, dépourvue de ses sens traditionnels, démontre une force et une habileté extraordinaires, défiant les attentes de Suzu. Ensemble, elles affrontent des adversaires redoutables et se retrouvent plongées dans un tourbillon de combats et de dilemmes moraux. Visuellement saisissant, Tokugawa Monkeys offre un mélange de scènes d’action époustouflantes et d’intrigues complexes. Malgré un nombre conséquent de personnages secondaires, l’histoire reste captivante et promet une lecture palpitante jusqu’au quatrième tome.

Dans ce récit où se mêlent suspense, mystère et charisme des personnages, Tokugawa Monkeys s’impose comme une série incontournable pour les amateurs de manga d’action et d’aventure. Une plongée immersive dans un Japon alternatif où le destin du Shogunat repose entre les mains de héros aussi surprenants que redoutables. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette aventure. Une belle pioche de la part de l’éditeur qui j’espère trouvera son public !