27 septembre 2022

Avis manga : Tôgen Anki – Tome 3

Vous voulez savoir si la suite de Tôgen Anki – La légende du sang maudit est à la hauteur? Je vous invite dans un premier temps à lire mon avis sur les deux premiers tomes du manga Togen Anki. Vous obtiendrez les informations de base à propos de ce manga coup de cœur.

Résumé : Shiki et ses nouveaux camarades de l’Académie Rakshasa viennent prêter main forte à la branche de Kyoto de l’Agence Oni alors qu’une montagne de cadavres arrive. Notre protagoniste se voit donner la tâche de veiller sur une jeune fille du nom de Mei dont les parents ont été tués. Pendant ce temps, le professeur Naito Mudano doit faire face à un binôme particulièrement fort de Momotarô. Est-ce que la base secrète des Oni est à l’abri du pouvoir des germes de Tsubakiri Momomiya?

Je ferai de ce monde un endroit où tu pourras rire et vivre en paix

On peut déjà observer une évolution chez le protagoniste depuis le tome 1. Au départ, c’est un désir de vengeance très personnel qui l’a poussé à rejoindre l’Académie Rakshasa. À mon avis, la mort de son père adoptif va demeurer la motivation profonde de Shiki. Cependant, suite à sa rencontre avec la jeune Mei, son objectif est plus large. Il englobe maintenant le bien-être de ses semblables qui sont persécutés.

Des pouvoirs vraiment diversifiés!

Dans ce tome, nous avons l’occasion de voir plusieurs personnages utiliser leurs pouvoirs pour la première fois. C’est le cas de Yomogi Momokusa de l’Agence Momotarô. Elle peut créer des cubes de la dimension souhaitée pour enfermer les gens à l’intérieur. Du côté des Oni, Kuina Sazanami peut retirer l’envie de combattre à son adversaire en le faisant tomber amoureux. Ensuite, elle en profite pour le tabasser vigoureusement de ses poings. J’ai trouvé ces habiletés plutôt originales. Cela confirme le potentiel diversifié du système de pouvoirs des germes et de l’hémocorrosion.

Continuer de lire Tôgen Anki?

Du côté des dessins, la barre est toujours haute. Il n’y a pas de signe de perte de qualité à ce niveau. Le mangaka nous fait plaisir avec plusieurs pleines et doubles pages franchement réussies. Alors oui, je pense que ça vaut le coup de continuer sa lecture de Tôgen Anki. Le manga n’est décidément pas en perte de vitesse. D’ailleurs, la finale du troisième tome avec Rokuro Kiriyama me hype vraiment pour la suite. Ma note : 16/20