5 mars 2024

Avis manga – Mother Parasite – Tome 1

Vous vous êtes déjà demandé jusqu’où la folie humaine peut aller ? C’est vraiment ce que je me suis dit en lisant « Mother Parasite » de Saho Hirohisa, le même mangaka qui a réalisé « Shigahime », l’un de mes mangas favoris de ces dernières années. « Mother Parasite » est paru en France en novembre 2023 chez Mangetsu et compte 9 tomes en cours au Japon.

Une relation mère/fils pas comme les autres

Nous allons suivre l’histoire de Ryota, un lycéen à première vue sans histoire, mais qui en réalité à un mal-être qui le ronge au quotidien : sa mère ne prend pas assez bien soin de lui (du moins à ses yeux). D’un autre côté Kaoru, un camarade de classe de Ryota vit tout l’inverse, sa mère est surprotectrice au point qu’il en étouffe et ne supporte plus cette situation. Un jour, les deux jeunes garçons vont sympathiser, et Ryota va manipuler son nouvel ami pour pouvoir arriver à ses fins : Celui d’avoir l’intention d’une mère qui n’a jamais eu.

Mother Parasite : Entre manipulation et folie

Au départ, je ne me doutais pas que cette histoire aller prendre autant d’ampleur. Ce thriller psychologique saura vous rendre très mal à l’aise. Car en effet, il ne s’agit pas là d’un simple caprice d’enfant en manque d’attention, mais d’une vraie manipulation, jusqu’à vous plonger dans une folie complètement absurde.

Ryota est un adolescent dérangé et pervers, grandissant de foyer en foyer, il n’a jamais reçu l’amour sincère d’une mère et ceci le rend complètement obsédé, il n’a qu’un seul but et mènera un plan d’attaque digne d’un serial killer. On plonge totalement dans une folie psychologique, certaines scènes sont très dures à regarder, mais l’effet du « malaise » est bien maitrisé, il n’est pas là dans l’unique but de nous choquer (bien que si quand même) mais de nous mettre dans le vif de l’action et voir à quel point les personnages sont dans une folie maladive. D’un côté on voit des adolescents qui souffrent, mais aussi des mères qui tentent de faire leurs mieux pour être aimé de leurs enfants, quitte à provoquer des moments vraiment déjantés!

Pour conclure je dirais que ce manga est une phase de l’humanité mais aussi de la société : toujours vouloir être aimé, avoir peur de mal faire, avoir peur d’être pointé du doigt, la pression sociale.. Si vous voulez lire ce manga, c’est à vos risques et péril, mais je trouve que le sujet abordé est super intéressant ! C’est un quasi sans faute pour moi qui suis fan des thrillers psychologiques !