26 mai 2024

Avis manga Backhome tomes 1 et 2 chez Kana

Nouvelle sur Kana, la licence Backhome promet une expérience captivante en deux tomes ! Ce manga, oscillant entre les genres zombie et horreur, créé par Sergio Hernandez & Toni Caballero, parviendra-t-il à s’inscrire parmi vos lectures actuelles ? De mon côté, la vue des couvertures, l’ambiance dégagée, et la perspective d’une histoire concise m’ont irrésistiblement attiré vers cette nouveauté. Comme d’habitude, je m’abstiendrai de trop en révéler, souhaitant plutôt susciter votre curiosité pour cette histoire.

L’intrigue nous présente Ann, de retour dans l’orphelinat où elle a grandi, cherchant à élucider la disparition de son petit frère, Adam, survenue des années auparavant. Ignorant que Woscastle a subi des transformations notables depuis sa fuite, elle y découvre un véritable cauchemar : des créatures terrifiantes hantent les rues d’une ville déserte. Rapidement, pour échapper à ce danger, elle trouve refuge auprès de l’armée qui semble désormais contrôler la cité. Il est curieux de constater que aucune information sur la présence de zombies, de fantômes, ou d’un mélange des deux, n’a filtré au-delà des ruelles sombres de la ville.

Backhome : Zombies, horreur, et un rythme effréné en deux tomes !

Le récit est habilement construit. Pas à pas, nous en apprenons davantage sur Ann, son passé, sa relation avec son petit frère, ainsi que sur son départ précipité. Malgré la brièveté de ce manga, le faible nombre de personnages secondaires s’avère être une réelle force. Face à Ann se dresse Thomas, le capitaine de l’armée. Apparemment bienveillant, cherchant à instaurer la paix et à trouver des solutions pour la ville, il devient rapidement évident qu’il dissimule quelque chose.

Il est difficile d’en dire davantage, tant tout s’enchaîne rapidement dans cette histoire en deux tomes. Cependant, Backhome m’a grandement séduit. Rythmé, bien écrit, et réfléchi, il mérite une attention particulière. Ma seule réserve concerne le charisme de Thomas, qui, en tant que « gentil méchant », semble lui manquer quelque chose. Dans l’ensemble, Backhome s’impose comme une agréable surprise. Si vous êtes amateur de mangas à suspense, de séries courtes, de zombies, et de mangas avec des éléments d’action (ce qui est relativement rare), alors Backhome devrait vous ravir !