23 avril 2024

Avis manga : Ao Ashi (Tomes 1-7)

Arrêt sportif cette fois-ci, avec un titre du catalogue des éditions Mangetsu : Ao Ashi. Avec un timing de sortie plus que pertinent en début d’année 2021, au moment de l’Euro 2020, (d’ailleurs Pika avait également misé sur cette période avec la sortie de leur titre Blue Lock), Ao Ashi est arrivé en France en grandes pompes. Un titre publié dans le Big Comics Spirits (Shôgakukkan) depuis 2015, avec aux commandes du scénario et des dessins : Yûgo Kobayashi. Un mangaka qui verra son travail étoffé à l’avenir avec l’arrivée prochaine d’autres de ses œuvres en France (toujours chez les éditions Mangetsu).

Ao Ashi : Avant tout un manga de sport

Finalement des mangas de sport je n’en lis pas tant que ça. Et des mangas de sport qui me plaisent vraiment il y en a peu ! Dans Ao Ashi nous allons suivre le quotidien du jeune Ashito, plein d’ambition, qui rêve de devenir le meilleur attaquant du monde.

Ce jeune héros respecte, certes, les codes du genre Shonen. Et pourtant, il s’avère déceler quelques particularités qui ne sont pas classiques : possédé par cette passion dévorante qu’est le foot, et fort de certaines facilités, sur le terrain il se la joue solo. Très sûr de lui et de ses capacités, il en devient parfois prétentieux. Sans s’en rendre compte, avec cette attitude, il parait insultant et égoïste auprès de toute son équipe. Et oui le foot c’est avant tout un sport d’équipe ! Pas évident pour lui de se faire une place … malgré cela il va être repéré par un coach d’une des meilleures équipes de Tokyo.

Même si le héros sort parfois un peu du cadre, Ao Ashi est clairement un Shonen de sport : ça respire la passion et la volonté du dépassement de soi ! J’ai vraiment apprécié cette lecture qui, je trouve, monte creshendo et saisi notre intérêt pour ne plus le lâcher. Je n’y connais rien au foot. Mais surtout je ne me doutais pas qu’il y avait autant de stratégies et de plans de formation à respecter. C’est très instructif, franchement c’est pas mal ! Les dessins sont absolument superbes, je me suis arrêtée à plusieurs reprises pour les regarder (alors que c’est un manga de sport !) Graphiquement c’est très (très) réussi !

Mais également un manga très humain

Plus qu’un manga de sport, Ao Ashi accorde une place toute particulière au côté humain. Et je pense que c’est clairement ce profil qui me fait aimer ce titre. Que ce soit au niveau de la famille, qui constitue la principale source de motivation d’Ashito : la rendre heureuse et la protéger du besoin (régulièrement nous avons des flashs sur des souvenirs tendres avec cette famille). Ou bien au niveau des rencontres qu’il fera, des camarades avec qui il partagera sa passion du foot. Avec ce titre, la citation : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » prend tout son sens.

Mettant en avant un héros toujours accompagné, ce titre souligne l’importance de l’entraide et de la cohésion au sein d’un groupe. On assiste à un développement formidable d’Ashito !

Enormément de remise en question et de réflexions, Ao Ashi révèle un certain réalisme de l’effort et de la persévérance qui nous saisit. J’ai été très touchée par certains propos et sujets abordés. J’ai clairement lâché ma petite larme à un certain moment particulièrement touchant et bouleversant.

Une bien belle surprise ! Pas du tout amatrice de foot, Ao Ashi a pourtant su me toucher et piquer ma curiosité. Je souligne une dernière fois le dessin qui est franchement bon et beau ! Ma note : 15.5/20.

A bientôt,
Chloé