30 mai 2024

Avis Manga – Anna et le prince d’Albion – Tome 1

Voici une chronique de mon tout dernier coup de cœur : Anna et le Prince d’Albion de An Ogura, édité chez NaBan. Il s’agit d’un josei avec plusieurs thématiques divertissantes tel que : guerre politique, vengeance, mais aussi amour. Il comporte actuellement deux tomes en France, ainsi que six au Japon. La série est toujours en cours.

La vengeance d’une Noble

Dans cette histoire, nous allons suivre l’incroyable aventure ou plutôt devrais-je dire mésaventure de Anna, une jeune noble un peu rebelle qui ne voit aucun intérêt à flatter la gente masculine pour réussir sa vie. Le mariage ? Non merci. Elle ce qu’elle veut, c’est devenir une pro du combat à l’épée. Mais un jour, un drame survient dans la famille de Anna : son père vient de décéder dans un combat durant la guerre par le général du royaume d’Albion, le pays voisin. Pour venger la mort de son père, elle accepte d’être donné en tribu au Royaume d’Albion bien décidé à tuer les responsables. Mais la tâche ne va pas s’avérer si facile.

Un manga qui brise les codes de la romance classique

Je suis vraiment ravie que la maison d’édition NaBan nous propose ce manga dans son catalogue, c’est un titre que j’avais vraiment envie de découvrir et je ne suis pas déçue du voyage !

En premier point ce qui m’a séduite, c’est qu’on a affaire à une œuvre dramatique, romantique et politique. Deuxièmement, le rythme est assez soutenu, le temps passe vite, car tout s’enchaîne bien et de façon fluide. Et enfin troisième et dernier point, l’héroïne est BADASS ! Elle n’hésite pas à casser les codes de la gentille fille naïve et fragile (attention j’adore aussi ce genre d’héroïne). Elle n’hésite pas à se battre, à se sacrifier pour sa famille en étant donnée en tribut à l’ennemi et elle est courageuse. J’avais peur que la mangaka n’exploite pas l’idée jusqu’au bout, mais non, l’héroïne est très bien développé et ça fait toute la différence. Bien sûr elle reste une fille et humaine malgré tout, donc elle ne reste pas insensible et va petit à petit briser sa carapace.

Concernant le prince d’Albion, ne vous fiez pas à son « joli minois », il est, du moins au départ, loin d’être fiable et courtois envers la gent féminine mais c’est qui m’a également agréablement surprise, la romance ne s’installe pas immédiatement et des secrets et révélations autour de ce prince va faire changer l’opinion qu’on peut avoir de lui.

Enfin pour conclure, c’est un manga captivant et qui a beaucoup d’intérêt malgré un schéma de rencontre classique entre deux personnes que tout oppose. L’intrigue de l’histoire et le développement des personnages changent complétement la donne de ce format « classique » à mon sens. Je peux que vous le recommander, même si vous n’êtes pas adepte de romance !